Télécharger
  Contact

Table ronde - UX, low-code, process, les avantages des plateformes de transformation digitale

Table ronde présentée par Patrice ORENES-LERMA lors du Bonita Day du 23 novembre 2017 à Paris

UX, low-code, process, les avantages des plateformes de transformation digitale, avec la participation de :
Jean-Christophe Rainaut, DSI de La Cipav
Gilles Godart, Digital IT Manager, Verallia

La transformation digitale.

Le digital est un sujet important pour les deux entreprises présentent à cette table ronde. Pour Verallia il s'agit avant tout d'une recherche d'innovation. Le digital sert de différenciateur sur le marché. Pour la CIPAV il fallait rénover un SI vieillissant. Sur la partie digitale, ils ont créé une cellule dédiée pour faire évoluer la transformation de la relation avec les adhérents. Le BPM intervient pour permettre des processus "sans couture".

La DSI de la CIPAV, comprenant 40 personnes s'est réorganisée pour permettre cette transformation. Du côté métiers il fallait une réorganisation des tâches pour améliorer les performances.

La cellule digitale de Verallia est très active depuis plusieurs années et développe notamment tout en responsive depuis 2013. L'ERP de Verallia a été déployé sur 13 pays et pour beaucoup de flux ce qui permet de ne pas avoir un système d'information trop hétérogène. Une couche d'intégration pur faire discuter les systèmes entre eux et une couche IHM ont été ajoutées. Les IHM sont tout en web et en responsive.

Le legacy de la CIPAV était conséquent. La nature de l'activité de la CIPAV demande de conserver dans la durée beaucoup d'informations. Le site internet a été refait sur un socle plus moderne et les services ont été améliorés notamment la demande de retraite en ligne.

L'ambition digitale est un vrai changement culturel. La prise en compte de la voix du client est au coeur de ce changement. Le passage à une culture du POC (proof of concept), de succès rapide, de tests a été crucial. Les freins sont avant tout humains. Il faut faire beaucoup de conduite du changement en interne.

Le principal frein chez Verallia est humain. Il faut mener les bons projets au bon moment. Dans l'industrie l'informatique n'est pas encore bien perçue. Nous devons donc proposer des solutions qui font vraiment la différence et rapidement. Verallia a par exemple commencé par une application sur tablette pour la réalisation de bouteilles en 3D par leurs clients. Il faut prendre le temps de faire accepter aux métiers la valeur qu'ils peuvent tirer de l'innovation.

Le cloud.

Verallia déploie tous ses systèmes intermédiaires dans le cloud. RH, achats par exemple sont dans le cloud.

Pour la CIPAV des éléments tels que l'ERP ou la RH sont dans le cloud. Ils doivent gérér le changement pour apprendre à gérer des environnements hybrides. La sécurité dans le cloud n'est pas un problème car les fournisseurs de cloud sont mieux équipés et plus avancés qu'une DSI sur ces sujets.

La plateforme Bonita.

Chez Verallia, les DSI régionales se servent de la plateforme Bonita pour faire leurs développements. La DSI centrale leur met à disposition des éléments.

Il arrive même que des solutions régionales soient reprises en central et augmentées pour être redélpoyées pour tous. L'aspect low code de la plateforme a été un des éléments du succès car le problème des DSI locales est souvent un problème de compétences.

A la CIPAV une première application Bonita a été déployée. Cela a démontré le potentiel de la plateforme et sa capacité à remplacer des développment spécifiques ou à apporter des solutions qui n'existaient pas. Bonita devient la plateforme centrale d'orchestration des différents canaux et d'optimisation de distribution des tâches. La brique Bonita est au coeur de l'urbanisation du SI. Le fait de pouvoir démarrer sur un pilote très restreint, la GED notamment, en un mois et demi a permis de vaincre les réticences et d'aller vers une culture du processus. Les métiers arrivent à décrire leurs processus grâce à l'outil.

L'idée est de s'éloigner des développements spécifiques et de permettre à une équipe de faire évoluer les systèmes sans refonte majeure tous les 10 ans.

Chez Verallia ils s'appuient sur les standards de la plateforme Bonita et développent les éléments IHM spécifiques lorsque cela apporte une valeur supérieure à l'expérience utilisateur.