Télécharger
  Contact
February 04, 2021
10:00 am CET
Online
Bonita Camp Online (en français)
 

La CFDT

La confédération souhaitait optimiser les processus de traitement et d’adhésion de ses syndiqués en développant un portail adhérents accessible sur le web. Cette application  permet aujourd’hui à des milliers de militants de gérer l’ensemble des procédures liées à leur engagement.

CFDT
Secteur public
Secteur public
Taille
+ 600 000 syndiqués
France

« Jusqu’à maintenant, il était impossible d’avoir une vision en temps réel de nos adhérents. C’est pourquoi nous avons fait le choix de déployer la plateforme évolutive Bonita pour gérer au mieux le flux de nos adhérents, que ce soit lors d’une adhésion en ligne ou lors d’une mobilité. »

Patrick Salsa, Responsable des Systèmes d’Information de la CFDT

Objectif du projet

Développer une application de gestion en ligne des adhésions

Après une refonte globale de son SI global lancée en 2010 et alors qu’elle se prépare à migrer dans le cloud public, la CFDT souhaitait optimiser les processus de traitement et d’adhésion de ses syndiqués en développant un portail ‘adhérents’ accessible sur le web.
Baptisée GASEL, cette application de gestion des adhérents et des structures en ligne permet aujourd’hui à des milliers de militants de gérer l’ensemble des procédures liées à leur engagement : paiement des cotisations, transfert d’un syndicat à un autre en cas de déménagement ou de changement de carrière ou encore résiliation momentanée de l’adhésion.

« Il était devenu indispensable que chacune de nos structures puisse disposer d’une vue précise et actualisée de sa base d’adhérents, avec des informations détaillées concernant chacun d’eux (statut, région, secteur professionnel…). L’objectif : gérer au mieux le flux de nos adhérents, que ce soit lors d’une adhésion en ligne ou d’une mobilité. »

Notification

Challenges

La DSI de la confédération avait deux exigences fonctionnelles principales : que la plateforme de Bonitasoft puisse s’intégrer en marque blanche à son SI et que les tâches proposées aux utilisateurs puissent s’ajouter à celles notifiées par d’autres applications, comme son MDM par exemple (Master Data Management ou gestion des données de référence).

Le choix de la DSI

Une architecture SOA

La CFDT a ainsi fait le choix de décommissionner d’anciennes solutions au profit d’une application moderne et intégrée, accessible par simple navigateur web et capable de prendre en charge l’ensemble des processus (anciens comme nouveaux). Le choix d’une architecture SOA et micro-services qui puisse intégrer différents systèmes et gérer des processus en provenance de différentes d’applications, est apparue comme l’approche la plus adaptée.

Après un premier POC (Proof Of Concept) réalisé fin 2011 sur des problématiques d’intégration, le choix de Bonita s’est rapidement imposé. Bonita bénéficie en effet d’une capacité d’extensibilité et de connectivité très complète. Après une première application déployée en mai 2013 concernant la seule gestion des adhérents, une série d’étapes de développement a débouché à l’été 2017 sur l’ouverture d’un portail adhérent donnant accès à de nombreux services.

Une quinzaine de processus sont pour l’heure orchestrés par la plateforme low code de Bonitasoft (qui permet de proposer des services multifonctions et réemployables) et les développements se poursuivent avec la mise en production régulière de nouveaux modules. 110 000 adhérents ont ainsi d’ores et déjà accès à leur espace personnel pour consulter et modifier leurs données.

Désormais, grâce à Bonita, la CFDT dispose d’un système d’adhésion en ligne performant, qui permet d’assurer le suivi de la mobilité des adhérents lorsque ceux-ci changent de région ou de branche professionnelle durant leur parcours.

Ainsi, le syndiqué qui bouge n’a plus à résilier son adhésion auprès de son syndicat pour en souscrire une nouvelle. Le processus de transfert de son adhésion est désormais automatisé dès lors qu’il en informe son syndicat d’origine et sa nouvelle structure d’accueil (ainsi que les instances dont elle dépend) en est immédiatement informée. Cela permet à la CFDT de suivre en temps réel les flux qui orchestrent la vie de ses syndicats et d’adapter son action sur le terrain en conséquence.

Grâce à Bonita, la CFDT peut s’assurer du bon déroulement de la demande, de la connexion du salarié jusqu’à la confirmation de son adhésion par le syndicat qui doit l’accueillir, et de la bonne information de l’union régionale et la fédération professionnelle concernées. Chaque niveau de la CFDT dispose d’indicateurs et d’outils de pilotage qui lui permettent d’obtenir une meilleure vue d’ensemble de ces nouveaux adhérents arrivant par Internet.

De l’infogérance au cloud public

Entre 2010 et 2019, l’hébergement des instances de la CFDT est passé d’une infrastructure mutualisée à un cloud privé et a changé d’infogérant pour des raisons économiques.

Aujourd’hui, pour de mêmes raisons d’optimisation de coûts, la confédération s’oriente vers le cloud public en mettant en place une stratégie réfléchie d’hybridation. Le portail des adhérents devrait ainsi être le premier à atterrir dans le cloud public, avant le système de gestion des adhésions. En parallèle, le modèle d’administration du SI a été rapatrié en interne et s’appuie désormais sur des équipes dédiées travaillant en mode DevOps.

 

« En amenant les applications dans le cloud et en revoyant notre modèle d’administration, nous comptons gagner en disponibilité, robustesse, fiabilité et apporter une meilleure qualité des services aux utilisateurs. De plus, la plateforme de Bonitasoft s’est révélée totalement compatible avec un déploiement dans le cloud, permettant de réinventer les processus métier existants grâce à une forte capacité d’itération et facilitant, de facto, la création de nouveaux services. »

 

 

 

Bénéfices côté DSI

  • Une architecture ouverte capable d’intégrer des systèmes divers et de gérer des processus provenant de différentes applications
  • Une plateforme performante et évolutive permettant à la CFDT de faire évoluer ses services aux utilisateurs à la demande
  • Une parfaite maîtrise de l’administration du SI et des gains significatifs associés.

Bénéfices côté utilisateurs

  • Une meilleure visibilité des syndiqués et de leurs caractéristiques, ainsi que des flux associés
  • Un système d’adhésion en ligne, doté d’un véritable back-office
  • Une capacité de s’adapter à la réalité vécue par les adhérents en particulier et pas les salariés en général. 

Une meilleure visibilité des flux de syndiqués et la prise en charge de leur adhésion en ligne

 

« Auparavant, l’adhérent payait un premier mois de cotisation par carte bancaire, puis le syndicat auquel il était affecté devait prendre contact avec lui pour un ensemble de formalités, dont la mise en place du prélèvement automatique de la cotisation.

Pour des raisons d’organisation, cela pouvait prendre des mois, alors qu’aujourd’hui la validation de l’inscription se conclut par une demande d’IBAN et une affectation automatique au syndicat correspondant à la situation professionnelle et géographique de chaque militant.

De plus, chaque nouveau membre est appelé à valider son droit à une protection juridique assurée par la CFDT en cas de difficultés avec son employeur, cette fonctionnalité ayant permis de doubler notre taux de transformation et de renforcer la fidélisation de nos adhérents. »

Patrice Salsa - Responsable du système d’information à la CFDT

La CFDT

La Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT) regroupe 1 200 syndicats affiliés répartis en 13 unions régionales interprofessionnelles, 15 fédérations professionnelles et 3 unions confédérales et dont le Siège Social est situé à Paris. Premier syndicat français en nombre d’adhérents avec un flux annuel de 60 000 nouveaux adhérents et 620 000 cotisants, la complexité de son organisation et la diversité des processus de traitement qui en découlent, rendaient difficiles le pilotage, la traçabilité et le suivi des adhésions en temps réel.

Vous voulez en savoir plus sur nos clients du secteur public ?

Nous sommes là pour partager notre expérience du secteur.

Parlons-en