Télécharger
  Contact
Clients

La CFDT choisit Bonitasoft pour optimiser la gestion de ses adhérents

Bonitasoft
14 novembre 2013

Paris, 14 nov 2013 - La CFDT, premier syndicat français en nombre d’adhérents, a fait le choix de déployer la solution BPM (Business Process Management ou gestion des processus métier) de Bonitasoft pour optimiser la gestion de ses adhérents. Avec un flux annuel de 60 000 adhérents pour un total de 800 000, la CFDT a ainsi décidé de faire confiance au leader du BPM open source dans le cadre de la refonte de son système d’information initiée en 2010.

La CFDT est une confédération qui regroupe 1 200 syndicats affiliés, eux-mêmes répartis en 22 unions régionales interprofessionnelles, 15 fédérations professionnelles et 2 unions confédérales, et dont le siège central est situé à Paris. La complexité de cette organisation et la diversité de ses processus de traitement – papier ou informatisés – rendait difficile le pilotage en temps réel des flux des adhésions en ligne, mode d’adhésion que la CFDT a décidé de développer. Il était devenu nécessaire pour chaque composante de la CFDT d’obtenir une vue précise, détaillée et à jour de sa base d’adhérents en ligne (avec leur statut, région, secteur professionnel, etc.).

Déployé depuis le 13 mai 2013 au sein du nouveau système d’information, Bonita BPM offre à la CFDT une solution de gestion des processus métier utilisée aujourd’hui par l’application de gestion des adhésions en ligne.

La solution propose aujourd’hui un système d’adhésion en ligne doté d’un véritable back-office, et permet en outre d’assurer le suivi de la mobilité d’un adhérent d’un syndicat à un autre lors d’un changement de région ou de branche professionnelle dans sa carrière.

« Nous avons fait le choix de déployer Bonita BPM pour gérer au mieux le flux de nos adhérents, que soit lors d’une adhésion en ligne ou lors d’une mobilité  » déclare Patrice Salsa, Responsable du système d’information à la CFDT. « En effet, il était jusqu’ici impossible d’avoir une vision en temps réel de nos adhérents. Nous avons donc voulu optimiser cette gestion afin de mieux gérer ces flux » ajoute-t-il. « Bonita BPM est une solution évolutive qui s’adapte à nos besoins et usages et nous offre la possibilité de réaliser facilement des prototypes. Cela nous a rassurés quant au succès de notre projet » conclut-il.

« Nous sommes ravis d’accompagner la CFDT dans la refonte de son système d’information. L’amélioration de l’expérience de l’adhérent et de son suivi est une problématique que nous connaissons bien, tant elle est présente chez nombre de nos clients », explique Miguel Valdés-Faura, PDG de Bonitasoft.

Une nouvelle prise en charge des adhérents en ligne pour une meilleure visibilité - La gestion de l’e-adhésion

Pour s’adapter à l’évolution des comportements et lui permettre d’être plus réactif, la CFDT a choisi de favoriser l’adhésion en ligne au moyen d’un formulaire simplifié disponible sur son site web. Grâce à Bonita BPM, la CFDT peut s’assurer du bon déroulement de la demande, de la connexion du salarié jusqu’à la confirmation de son adhésion par le syndicat qui doit l’accueillir, et la bonne information de l’union régionale et la fédération professionnelle concernées. Pour adhérer en ligne à la CFDT via son site web, un salarié souscrit directement à la structure centrale qui se charge ensuite de transférer l’adhésion au syndicat adéquat selon sa région et son secteur d’activité. Grâce à Bonita BPM, chaque niveau de la CFDT dispose d’indicateurs et d’outils de pilotage qui lui permettent d’obtenir une meilleure vue d’ensemble de ces nouveaux adhérents qui arrivent par Internet.

La gestion de la mobilité pour une meilleure visibilité des flux d’adhérents

Lors d’un changement d’activité ou de région géographique, le syndiqué n’a plus à résilier son adhésion à son syndicat pour en souscrire une nouvelle dans le syndicat correspondant à son nouvel emploi. Le processus de transfert de son adhésion au sein de la CFDT est désormais automatisé dès lors que l’adhérent informe son syndicat d’origine. Une fois l’opération terminée, il est alors directement mis en relation avec son nouveau syndicat, tandis que sa nouvelle fédération et/ou son union régionale est informée de son arrivée. En temps réel, la confédération sait désormais par exemple comment s’organisent dans le temps ces flux d’adhérents en mobilité professionnelle, en termes de territoires, de branches professionnelles, de secteurs d’activité. Cela permet à la CFDT d’adapter son action à la réalité vécue par ses adhérents en particulier, et par les salariés en général.
 

Cela pourrait également vous intéresser

Clients

L'Université de Grenoble Alpes améliore ses services grâce à Bonitasoft

Bonitasoft
2min
Clients

Une solution de workflow pour une meilleure gestion des réclamations

Bonitasoft
1min
Clients

Le ministre des Armées a choisi Sopra Steria et Bonita

Bonitasoft
1min