Télécharger
  Contact

Bonitasoft annonce une nouvelle version plus collaborative de sa plateforme

30 juin 2020 - Mickey Farrance

Le besoin croissant de processus digitalisés, conséquence directe de l'évolution des conditions de travail liée à la crise du Covid-19, sont à l’origine de cette version 7.11. Facilitant la collaboration entre les équipes métiers et IT, cette nouvelle version permet un développement plus rapide, grâce à une interactivité renforcée.

 La crise du Covid...

La crise du Covid a entraîné un changement généralisé des environnements de travail et mis en évidence l'importance de l'automatisation des processus dans les organisations, qu’il s’agisse de processus nouveaux, de processus existants (non encore digitalisés) ou de processus cross-départements.

Or, une collaboration efficace entre équipes travaillant sur un même projet d’automatisation ou d’optimisation des processus, constitue généralement un élément clé de la réussite de ce projet. 

C’est sur ce constat que les développeurs de Bonitasoft ont mis au point et publient cette version 7.11 de Bonita, une plateforme open source d’automatisation et d’optimisation des processus métiers.

Miguel Valdés Faura, PDG et co-fondateur de Bonitasoft, déclare : « En séparant clairement les capacités de paramétrage et de développement au sein même de la plateforme, Bonita permet désormais une collaboration plus efficace entre les utilisateurs qui possèdent des compétences en programmation et ceux qui n’en possèdent pas. »

Bonita 7.11 est sortie

Bonita 7.11 dispose d’un nouveau SDK pour les connecteurs, permettant de créer et de tester facilement des connecteurs personnalisés. Les développeurs peuvent ainsi travailler à l’amélioration continue de leurs connecteurs avec leurs méthodologies, ‘frameworks’ et outils préférés. De plus, l'expérience utilisateur de la plateforme a été améliorée, grâce à des interfaces rationalisées qui offrent davantage d’efficacité (moins de clics et possibilité pour les designers de générer et de personnaliser automatiquement des widgets à partir de données métiers). Enfin, l'utilisation de capacités de programmation visuelle simplifie la création d’interfaces au sein même des applications.

Par ailleurs, l’apport d’une fonctionnalité permettant de générer rapidement une documentation relative au processus et à l’application, vient offrir une meilleure visibilité à l’ensemble des parties prenantes au sein d’un même projet, renforçant encore la collaboration.

« Nous avons, par ailleurs, poursuivi nos investissements dans les capacités de monitoring de la plateforme, afin d’accompagner les déploiements de nos clients, à la fois sur site et dans le cloud, et leur permettre de déployer leur processus en douceur et à distance, là où se trouvent leurs collaborateurs », poursuit Miguel Valdés Faura. L’ensemble des fonctionnalités de la plateforme Bonita V 7.11 est également disponible avec Bonita Cloud.

Précisons que ce besoin de nouveaux processus digitalisés peut être illustré par l’exemple d’un consortium de centres de recherche médicale et de santé au Québec, utilisateur de la plateforme Bonita. Leur équipe informatique a ainsi travaillé, au cours des dernières semaines, avec des experts de Bonitasoft pour développer un processus numérique permettant de filtrer les individus ayant besoin d'accéder physiquement aux espaces partagés. Ce processus, mis en place en avril, est aujourd'hui utilisé par 300 utilisateurs et devrait être étendu à terme à près de 20 000 utilisateurs. Il répond notamment aux besoins suivants :

  • Mettre à disposition des bonnes personnes au bon moment les actions nécessaires.

  • Pouvoir interagir et orchestrer des services à partir de systèmes différents (y compris les systèmes hérités, les SaaS et les robots RPA).

  • Fournir la bonne visibilité sur l'exécution des processus, afin d’anticiper et résoudre les problèmes d’inefficacité tels que les goulots d'étranglement dus à un manque de ressources.

Ainsi, comme tend à le démontrer ce retour d’expérience canadien, même lorsque les gens se réuniront à nouveau, il y aura forcément et toujours de nouveaux processus à créer et digitaliser !