Télécharger
  Contact

La CIPAV

Transformation des processus pour améliorer le service aux adhérents avec Bonita

logo CIPAV

La Cipav

La Cipav est la principale caisse de retraite des professions libérales. Elle se distingue par son caractère interprofessionnel ainsi que par la dynamique de croissance du nombre de ses adhérents.

La Cipav est un organisme de droit privé exerçant une mission de service public, mais qui ne fait plus de l'organisation de la sécurité sociale depuis 2006 par décret. Elle a la charge de gérer des régimes obligatoires de retraite (base et complémentaire) et de prévoyance pour quelques 550 000 libéraux adhérents.

 

Les Missions de la Cipav

  • L’enregistrement des affiliations

    Dès que la Cipav est informée par les CFE du commencement d’une activité relevant de sa compétence, la caisse procède à l’affiliation.

  • La collecte des cotisations
    La Cipav calcule le montant des cotisations dues par ses adhérents en fonction de leurs revenus et leur adresse deux fois par an un appel de cotisations.

  • Le paiement des cotisations permet aux adhérents d’acquérir des droits (trimestres et points) enregistrés par la caisse, qui peut à tout moment renseigner ses adhérents sur ceux-ci.

  • La liquidation des retraites
    La caisse opère la liquidation des droits qu’elle a enregistrés au moment où un adhérent souhaite partir à la retraite.

  • Le versement des pensions
    Lorsque la liquidation de la retraite est effectuée, la Cipav verse les pensions de retraite de base et complémentaire mensuellement.

  • Le versement des prestations d’invalidité-décès
    Lors de la survenance d’un accident ou d’un décès, la Cipav se charge du versement d’une pension ou d’un capital décès, dont les montants sont déterminés en fonction de la classe de cotisations choisie par l’adhérent.

Le projet de transformation numérique de la Cipav

Pour remplir ses missions la Cipav administre de nombreux processus ‘métiers’ autour du calcul et de l’appel à cotisation, du calcul et de la liquidation des droits, du versement des prestations, du recouvrement et du contentieux ou encore de l’action sociale.

"Arrivé il y a deux ans pour transformer et urbaniser un système d’information vieillissant, nous avons fait le choix de nous orienter, à chaque fois que cela s’est avéré possible, vers les standards du marché et notamment vers le Saas et l’open source. Par ailleurs, nous souhaitions opter pour une solution évolutive, ne nécessitant pas de développements spécifiques importants.

Parallèlement et alors que des besoins liés à la polyvalence, notamment en matière de gestion des tâches, se faisaient jour, nous avons identifié le BPM comme une brique transverse capable de reconsidérer et de déployer rapidement nos nombreux processus métier."

Jean-Christophe Rainaut, DSI à la Cipav

"

Les bénéfices du projet

De meilleurs temps de réponse, moins d'erreurs, une meilleure rationalisation des tâches et une meilleure mesure des délais de traitement.

Le premier projet concerne la modernisation de la GEIDE et la mise en place d’une solution permettant de créer une brique archive en lien avec le BPM et l’éditique.

Cette solution permet d’organiser l’activité sur la base de processus ‘sans couture’, dans une logique digitale et multicanale. La Cipav a évité une démarche ‘big bang’, longue et coûteuse, et opté pour un projet ‘quick win’.

Ils sont désormais en capacité, après deux à trois mois de déploiement, d’apporter aux métiers une réponse rapide en mode agile et itératif, de mieux mesurer les délais de traitement, de disposer d’un historique des activités, de mettre en place une suppléance lors des absences et enfin, de mieux rationaliser la distribution des tâches sur la base de règles pré établies.

Video player icon

Ecoutez Jean-Christophe Rainaut DSI de la Cipav expliquer son projet de transformation et l'apport de Bonita :

 

La Cipav s'appuie sur la plateforme Bonita

 

"Les gains sont de différentes nature. Tout d'abord la capacité de la DSI d'apporter une réponse aux métiers sur un délai très court ce qui n'était pas le cas avant. L'approche agile intérative a été privilégiée. Pour les métiers les gains sont notables sur les temps de réponse, une meilleure mesure du délai de traitement, l'absence de perte de tâches, la capacité de mettre en place une suppléance lors des absences, la rationalisation de la distribution des tâches."

Jean-Christophe Rainaut, DSI à la Cipav

Le projet Bonita de la Cipav dans la presse

La Cipav modernise ses processus métiers,
CIO > 

La Cipav hisse la plate-forme Bonitasoft au coeur de ses processus et améliore la qualité de service,
Assurance & Banque 2.0 > 

 

Presse

Vous voulez en savoir plus sur nos clients du secteur de l'assurance ?

Nous sommes là pour partager notre expérience du secteur.

Parlons-en
RS2i

Rs2i - Partenaire intégrateur

RS2i a de nombreuses années d'expertise en matière d’intégration de solutions logicielles, d’optimisation de processus, avec des activités allant de la conception au développement en passant par l'accompagnement et le conseil.

"Avec un certain nombre d’applications ‘legacy’ à prendre en compte, l’intégration de Bonitasoft avec l’existant n’a pas été simple. Par ailleurs, le côté transverse de la solution a nécessité un vrai travail de coordination entre les différentes équipes projet mais la rapidité de son déploiement a permis de convaincre les différentes équipes IT, puis de gagner l’adhésion des utilisateurs."  Joseph Khouri, Directeur Général de RS2i

 

 

"Il s’agit là d’une première étape. Notre objectif est de mettre en place une meilleure interaction avec nos adhérents et d’améliorer la qualité de service que nous leur apportons. Ainsi, un formulaire de contact va être mis en place et de nouveaux processus métier vont suivre. Par exemple, nous travaillons déjà à l’automatisation du calcul et de la liquidation des droits concernant la prestation retraite, qui était restée pour partie manuelle. En fait, dès qu’on abordera une problématique touchant aux processus concernant la fiabilisation de carrière, cela passera par Bonita. "

Jean-Christophe Rainaut, DSI à la CIPAV