Marketing et BPM : un duo de rêve

14 fév 2015 - Mickey Farrance

Si l’expression "gestion des processus métier" peut paraître obscure à première vue, la valeur apportée par cette méthodologie et les logiciels "BPM" associés est simple : par la modélisation graphique des processus de l’entreprise, dirigeants et collaborateurs acquièrent une meilleure connaissance de son fonctionnement et par la génération automatique d’applications métier depuis le modèle graphique, l’automatisation des processus devient simple et rapide, l’entreprise et les individus gagnant ainsi en efficacité et en agilité.

 

Dans les faits, l’utilisation du BPM permet aux entreprises de mettre à disposition de leurs employés, clients et partenaires, des portails web de self‐service leur permettant de dématérialiser tout un ensemble de demandes (vacances, achat, déclaration d’un litige, etc.) tout en maximisant l’efficacité du traitement de celles‐ci : les activités individuelles qu’impliquent ces processus peuvent être distribuées au collaborateur idoine en fonction de règles de gestion sous la forme de listes de tâches. Les systèmes d’information (ex : base de données client) sont mis à jour automatiquement, et les manager peuvent suivre en temps réel l’activité grâce à des tableaux de bord. Enfin, l’entreprise dispose d’une traçabilité complète des opérations, s’assurant de leur conformité avec les règles en vigueur.

 

Ainsi, appliqué au domaine des achats, le BPM permettra à l’entreprise de définir qui est autorisé à engager des dépenses, de mettre en œuvre des cycles de validation et d’historiser toutes les actions individuelles qui ont permis d’aboutir à l’acquisition d’un bien et au paiement du fournisseur. À plus haut niveau, le bénéfice d’une telle solution résidera dans une meilleure maitrise et prédictibilité des flux financiers de l’entreprise.

 

Néanmoins, de nombreuses fonctions restent malheureusement dépourvues d’outils de collaboration adaptés et sont sources de tâches manuelles fastidieuses : au quotidien les collaborateurs sont noyés sous des emails toujours trop nombreux, de pièces jointes toujours aussi manquantes ou encore des conversations téléphoniques oubliées dans la minute. La fonction marketing est parmi celles‐là. Pourtant de nombreuses activités se prêtent tout à fait à la mise en œuvre d’une suite logicielle BPM. En voici quelques exemples.

1. La création de contenu

2. La mise à jour du site web

3. La gestion d'un événement

4. Le suivi du budget

 

Découvrez plus de détails dans le document.

 

 

Se connecter pour accéder au contenu. Identifiant
Créer un nouveau compte. S'inscrire