Télécharger
  Contact
BPM & Automatisation | 8min

COVID-19 : Adopter un mode de gouvernance durable pour mieux faire face à la crise

Miguel Valdés Faura
23 avril 2020

Si je considère ce que nous vivons actuellement en tant qu'entreprise, une notion forte m’apparait immédiatement : la durabilité comme condition de survie ! De toute évidence, cette notion de durabilité est essentielle pour garder notre entreprise en bonne santé, soutenir nos clients, mais aussi nos collaborateurs qui constituent notre force vive en tant qu’entreprise.

Aussi, je déclinerai ici la façon dont cette durabilité peut et doit (voire aurait dû) se traduire, à mon sens, au sein d’une entreprise :

  • Comment adopter une approche durable en matière de business ?
  • Que signifie la durabilité pour vos clients ?
  • Pourquoi la durabilité dépend-t-elle avant tout de vos employés ?

Bâtir une entreprise durable est une condition sine qua non pour optimiser vos chances de survie !

« Maximisez sa croissance » est généralement un objectif que l’on fixe aux startups, c'est-à-dire la croissance à tout prix. D'après mon expérience, ce n'est tout simplement pas le bon modèle. L'accent doit être mis sur la qualité, une structure solide, l'attention à la satisfaction des clients et des partenaires et un soutien cohérent apporté aux employés.

Mettre en place les fondamentaux d’une croissance durable constitue donc un gage de solidité pour une entreprise. Une croissance rapide avec de gros revenus peut effectivement signifier aussi de grosses pertes. Nous avons appris, des autres comme de notre propre expérience, qu’optimiser la croissance tout en restant attentif à une certaine rentabilité permet certes un développement plus lent, mais plus stable et plus durable dans le temps.

Que recouvre la notion de durabilité si on la transpose aux clients ?

Lorsque vous vous engagez dans une démarche de long terme avec vos clients, partenaires et votre écosystème, votre objectif n’est plus seulement de vendre quelque chose maintenant mais d’établir une relation de confiance pour en faire de véritables partenaires sur la base d’une rapport ‘gagnant-gagnant’.

Puis, si vous modifiez votre façon de penser pour tenir compte à la fois de l'impact actuel et futur de votre proposition commerciale, vous la délivrerez avec plus de valeur ajoutée, changeant fondamentalement le sens de la relation qui vous lie à vos clients et donc, votre collaboration avec eux dans le temps.

C’est cela bâtir une entreprise sur un modèle récurrent et fiable, afin de lui assurer une plus grande viabilité, y compris dans les moments difficiles. Mon conseil serait donc, en tant que chef d’entreprise, de toujours penser à long terme, y compris dans la manière dont vous concevez et adressez vos produits et services et ce, quelle que soit votre activité.

La confiance à tous les étages de l’entreprise, un élément fondamental et garant de viabilité !

En parlant de confiance, il suffit de considérer aujourd’hui la situation que nous traversons et qui a généralisé en quelques jours le télétravail. Chez Bonitasoft, nous avons très facilement basculé vers une mode de travail à distance à 100% car nous avions déjà mis en place une politique permettant à quiconque de travailler d’à peu près n'importe où et surtout, de là où il le souhaitait. Car contrairement à ce que l’on pourrait penser, le succès et le bon déroulement du travail à distance ne dépendent pas entièrement de la technologie ou d’éléments logistiques mais avant tout, d’une relation de confiance établie. Et la confiance, c’est avant tout faire confiance et accepter que les gens n'aient pas besoin d’être surveillés pour faire du bon travail ! Je pense que c'est la raison qui a fait que tant d'entreprises ont hésité à autoriser le travail à distance, jusqu'à ce qu'elles y soient obligées avec la crise sanitaire actuelle.

Une entreprise qui se veut durable dans son mode de gouvernance doit s’appuyer en même temps sur deux valeurs essentielles : la confiance et la responsabilité. Ce qui revient à dire que la direction fait confiance à ses collaborateurs pour se responsabiliser et bien faire leur travail à distance et que les collaborateurs, de fait, vont faire confiance à leurs dirigeants. C’est là qu’intervient une nouvelle notion, celle de la transparence qui est cruciale pour bâtir la confiance.

Votre équipe est un élément primordial et constituant de votre entreprise. C’est pourquoi il est indispensable qu’elle comprenne bien ce qui lui est demandé au quotidien, mais également en quoi ses actions et son travail sont en corrélation avec la santé financière de votre entreprise. Lorsque la direction de l'entreprise se comporte de façon transparente et communique clairement, chacun se sent un élément constitutif du succès et tout le monde se mobilise naturellement pour surmonter les crises lorsqu'elles frappent.

Une culture de la méritocratie renforce également la confiance au sein des membres de l'équipe. Lorsqu'ils se respectent et ont conscience de l’apport du travail et des compétences techniques des autres, les collaborateurs savent que leurs collègues feront de leur mieux pour apporter à l’organisation ce dont elle a besoin et ce, à tous les niveaux de fonctions. Chacun peut se sentir alors nécessaire et valorisé, tout en sachant que chaque membre de l’équipe compte tout autant que lui !

Malheureusement, ce type d’approche ne se met pas en place du jour au lendemain. Elle doit être le fruit d’une réflexion et d’une volonté partagées à l’épreuve du temps. Et quand une urgence comme le Covid-19 frappe, vous êtes sans conteste mieux préparé pour à y faire face et qui plus est, vous avez toutes les chances de sortir encore plus fort de l’épreuve !

Miguel Valdés Faura

Miguel Valdés Faura

PDG et co-fondateur de Bonitasoft, Miguel Valdés Faura veut apporter au marché une solution de BPM open source entièrement opérationnelle. Miguel a co-fondé le projet Bonita en 2001, avec la vision que le BPM serait présent dans le portefeuille de chaque entreprise IT.

Avant Bonitasoft, Miguel dirigeait les activités de R&D en BPM, de pré-vente et de support chez Bull. Il apporte à Bonitasoft ses solides connaissances des communautés et modèles d'affaires open source. Miguel est titulaire d'un diplôme en science informatique de l'URV (Espagne) et une maîtrise des universités de Nancy et de Metz (France).

Cela pourrait également vous intéresser

BPM & Automatisation

Bonitasoft mise sur l'ouverture et la modularité de sa plateforme

Bonitasoft
1min
BPM & Automatisation

Silicon.fr : Pourquoi le low-code / no-code s'impose

Bonitasoft
2min
BPM & Automatisation

Modernisation de l’IT : De quoi s’agit-il ? - Partie 1

Laura Balp
8min