Télécharger
  Contact
BPM & Automatisation

Apport du Business Process Management dans le cadre des problématiques de fraude et de blanchiment d’argent

Bonitasoft
05 septembre 2016

Bonitasoft confirme que sa plateforme de développement d’applications orientées processus, Bonita BPM a été choisie par un très grand groupe international de la grande distribution pour mettre en place des processus visant à intercepter les tentatives de phishing de leurs données clients.

Dans le même esprit une institution financière suisse à déployé des applications Bonita BPM avec succès pour gérer le processus complexe d’ouverture de compte client. Ce processus est en effet très encadré afin de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

La prolifération des actes illégaux autour des services en ligne à rendu les processus visant à la protection et à la conformité, critiques pour les organisations.

La grande-distribution, les banques et autres intervenants du secteur financier ont dû renforcer leurs actions face à une criminalité toujours plus sophistiquée autour des vols de données et des transactions financières illicites.

« L’usage d’applications orientées processus se fait naturellement dans le cadre de la sécurité FinTech. Les vérifications par étapes, les contrôles et notifications sont autant d’actions basées sur des processus qui doivent être totalement traçables », déclare Miguel Valdes Faura, CEO et fondateur de Bonitasoft. « L’environnement réglementaire étant en constante évolution, il devient critique de pouvoir faire évoluer les processus et donc la conformité rapidement sans interrompre la production. »

Le vol de données d’identité a étendu le périmètre et l’impact de la fraude financière. Les techniques telles que le phishing sont souvent utilisées pour tromper la victime et accéder à ses informations personnelles sécurisées.

En 2015, le Congressional Research Service à réuni dans un rapport les plus gros vols de données dans le secteur de la grande distribution et l’on y trouve comme victime les plus grands noms du secteur notamment eBay et Home Depot.

De nombreuses entreprises du secteur ayant cela à l’esprit ont revues leurs mesures de sécurité. Les applications développées spécifiquement pour gérer ces alertes de phishing en sont une illustration.

En ce qui concerne le secteur financier, le Trésor américain estime que 300 milliards de dollars transactions illicites sont générés annuellement rien que sur le territoire américain et le blanchiment d’argent fait fi des frontières.

Le Bank Secrecy Act et des lois similaires dans de nombreux pays ont mis en place des procédures d'identification  clients, de conservation de données et d’obligations de reporting pour les institutions financières. Ces réglementations ont pour objectifs de rendre plus difficile l'entrée de gains illicites dans le système financier ou l’usage de gains illicite de manière anonyme. Les institutions financières sont tenues de vérifier l’identité de leurs clients de manière approfondie et d’en garder la trace.

Une banque suisse ayant mis en place Bonita BPM pour répondre à ces exigences traite ainsi plus de 40 documents différents et plus de 500 questions pour chacun de leur 150 nouveaux clients par an. 

Cela pourrait également vous intéresser

BPM & Automatisation

Silicon.fr : Pourquoi le low-code / no-code s'impose

Bonitasoft
2min
BPM & Automatisation

Modernisation de l’IT : De quoi s’agit-il ? - Partie 1

Laura Balp
8min
BPM & Automatisation

Digitalisation et immobilier: l'exemple de VERIT

Nicolas Rigaud
6min